Vous utilisez une ancienne
version de votre navigateur

Veuillez télécharger la mise à jour afin de bénécifier de toutes les fonctionnalités du site

Mettre à jour votre navigateur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer du contenu ciblé.

Insulab

« Si on arrive à partager notre passion avec les jeunes, cela peut être fondateur. » Laurence Equilbey.

Partager la vie d’un orchestre et le quotidien de ses musiciens, inventer de nouvelles manières d’investir un lieu culturel, valoriser les rencontres et la spontanéité à travers la création et la pratique artistique… Le collectif Insulab propose aux 17-28 ans de tous horizons de découvrir la musique classique avec les outils et le langage de leur génération.

Visites de La Seine Musicale, découverte en avant-première de la saison, accès aux répétitions, rencontre avec Laurence Equilbey et les artistes à l’issue des concerts… Les mélomanes 2.0 donnent le tempo et initient de nouvelles manières d’aller au concert.

Les 270 membres d’Insulab sont aussi de jeunes talents, animés par une énergie furieuse de créer ensemble. En 2018, le collectif a proposé son premier événement hors les murs, une Carte blanche invitant de jeunes musiciens, conteurs et danseurs à l’Orangerie de Sceaux, dans le cadre des Petites Nuits de Sceaux.

Dans la salle ou sur scène, prenez part à ce laboratoire d’idées et d’envies avec Insulab !

Vous êtes âgé-e de 17 à 28 ans : rejoignez Insulab !

Pour avoir plus d’informations sur le Collectif et la Relève :
insulab[at]insulaorchestra.fr | Rejoignez le groupe Facebook

 
« Insulab c’est une véritable opportunité pour les jeunes artistes mais aussi un immense pari pour Insula orchestra, à La Seine Musicale. Laisser carte blanche à de jeunes artistes, et mettre à leur disposition les moyens nécessaires à la réalisation de leurs plus folles ambitions en terme de son ou d’occupation scénique, leur accorder une confiance aveugle sans rien attendre en retour, c’est très fort, c’est un vrai signe d’ouverture vers la jeunesse, d’envie de transmission, et ça marche !
J’ai pu voir lors de la première soirée Insulab toutes les cultures musicales se mélanger et créer des rencontres, choses inimaginables dans d’autres structures et institutions de prestige où l’on vient simplement pour être spectateur. Ici, Insula inverse les rôles et nous permet d’être acteurs et forces de proposition. Maintenant, il faut simplement qu’on prenne la main qui nous est tendue, et que l’on comprenne que ce bâtiment, il est aussi fait pour nous. En tant que jeunes, on peut proposer des choses folles, pour créer de la vie et que cet écrin résonne chaque jour. »
Guillaume Benoît, YouTuber – Révisons nos Classiques.

Vous aimerez aussi