Vous utilisez une ancienne
version de votre navigateur

Veuillez télécharger la mise à jour afin de bénécifier de toutes les fonctionnalités du site

Mettre à jour votre navigateur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer du contenu ciblé.

Insula invite

Causerie : Histoire Spirituelle de la Danse

week-end à la seine musicale

ÎLOT RUSSE :

causerie : histoire spirituelle de la danse

1h sans entracte
L’auteur et comédien David Wahl nous invite dans son cabinet de curiosité. Confortablement assis dans des canapés, lumières tamisées, vous serez emmenés en voyage par cet acteur hors pair à travers une petite histoire spirituelle de la danse et notamment d’une certaine « chorophobie »
« Je ne puis me dispenser de mentionner que l’Église chrétienne, qui a reçu dans son giron et mis à profit tous les arts, ne sut cependant rien faire de l’art de la danse »… « La danse est maudite » dit une pieuse chanson populaire ; « quand tu vois danser, ajoute le chansonnier, pense à la tête coupée de saint Jean-Baptiste sur le plat sanglant, et la tentation infernale n’aura pas de puissance sur ton âme».
Ce constat que dresse Heinrich Heine dans Lutèce sera le point de départ de notre enquête. D’où vient cette surprenante méfiance ? Et si, au lieu de les attribuer à l’ordre moral ou à la pudeur, si souvent invoqués, les causes d’une telle exception spirituelle étaient d’une tout autre nature ? Car après tout il n’est aucune époque ou aucun lieu en Occident où l’on n’ait pas dansé… Les raisons en seraient donc assurément religieuses ? Mais selon des auteurs très savants c’est au paradis que l’on trouve les chorégraphies les plus excellentes ; et comme on le verra, rares sont les mystiques qui n’aient pas fait parler leur corps à en rendre jaloux les plus grands performeurs de notre temps.
N’y aurait-il pas quelque chose, un évènement formidable, des faits méconnus que l’on aurait oubliés, ou encore des héritages mal digérés, qui, assurément, nous aiderait à pénétrer les mystères de cet obscur paradoxe ? Serait-il possible de s’engager dans la toute première exploration d’une histoire spirituelle de la danse ?

Concert + : programme accessible aux détenteurs d’un billet pour « Quatuor Tana » ou « L’Ange Russe ». Plus d’informations ici.

Calendrier
mai
20 mai 2017 - 18h00
La Seine Musicale, Salle tutti
Réserver

Partager l’événement sur

Vous aimerez aussi