Vous utilisez une ancienne
version de votre navigateur

Veuillez télécharger la mise à jour afin de bénécifier de toutes les fonctionnalités du site

Mettre à jour votre navigateur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer du contenu ciblé.

Insula orchestra, bien dans son époque

Pour nous, être bien dans son époque, c’est vivre au plus près de la musique jouée du vivant des créateurs en profitant des atouts de notre temps. C’est aussi savoir écouter vos aspirations et vous surprendre, à La Seine Musicale et en tournées en France et à l’étranger.

Interview

 

Laurence Equilbey,
directrice artistique d’Insula orchestra

 
Insula orchestra, un orchestre « bien dans son époque » ?
En créant Insula orchestra, j’ai pu marier mon amour du son le plus « authentique » de l’époque classique et romantique avec ma passion pour les artistes les plus innovants de l’époque actuelle. Les œuvres doivent à la fois être proches de la source de leur jaillissement et trouver la clé de résonance de notre temps.
Pour moi être « bien dans son époque », c’est offrir ce berceau aux œuvres du passé, en assumant parfois des partis pris forts. C’est aussi avoir un programme de transmission, de partage et d’inclusion ambitieux autour du projet artistique.
 
Une histoire avec vous, les spectateurs, à La Seine Musicale et ailleurs ?
Depuis plusieurs années, nous écrivons une histoire avec vous, les mélomanes du Département des Hauts-de-Seine, des Yvelines et de Paris, avec les spectateurs des salles du monde entier, festivals et amis coproducteurs. Cette saison est particulière, après une crise sanitaire sans précédent.
À La Seine Musicale, parallèlement aux concerts maintenus dans l’Auditorium, nous avons imaginé de nouveaux formats pour retrouver notre public : des concerts et spectacles inédits, « pop-ups », dans tous les espaces, pour un public restreint et renouvelé. Ils seront dévoilés au dernier moment !
 
Quel est le projet qui porte le plus la signature d’Insula orchestra cette saison ?
Ils reflètent tous une part de l’identité de l’orchestre. Par exemple, je suis fière de défendre à nouveau le répertoire des compositrices, trop souvent oubliées, avec des concerts et un enregistrement dédiés à Louise Farrenc. Mais j’ai également hâte de vivre la rencontre entre l’univers du réalisateur de cinéma Antonin Baudry et la musique de Robert Schumann.
Et nous retrouvons à nouveau nos amis de l’Akademie für Alte Musik Berlin pour un concert à double orchestre et double chœur pour la Symphonie n° 9 de Beethoven.
Difficile de choisir entre ces projets !
Toute la saisonest dédiée à la mémoire de notre cher Président du Département des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, fondateur de La Seine Musicale.

Chiffres clés de la saison

 

22 000 spectateurs

à La Seine Musicale aux concerts d’Insula orchestra et aux concerts des artistes programmés par l’orchestre
 

990 musiciens

sur les planches de La Seine Musicale dans le cadre de la saison d’Insula orchestra
 

20 starting-block

à La Seine Musicale, moments d’échange organisés par Insula orchestra avec les artistes et des musicologues avant les concerts
 

4 000 participants

enfants et adultes, aux 200 activités – et plus – de médiation organisées par Insula orchestra sur le territoire des Hauts-de-Seine

Vous aimerez aussi