Vous utilisez une ancienne
version de votre navigateur

Veuillez télécharger la mise à jour afin de bénécifier de toutes les fonctionnalités du site

Mettre à jour votre navigateur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer du contenu ciblé.

Carte blanche Insulab

Vendredi 9 mars, 20h00, Orangerie du Château de Sceaux

Carte blanche Insulab
Vendredi 9 mars, 20h00, Orangerie du Château de Sceaux

 

Première partie :
Conte musical [carte blanche Insulab]
La Cour des Contes, conteurs
Anna Thiriot, chant
Valentin Koprowski, guitare basse
Jérémy Matias, guitare électrique
 
Deuxième partie :
Novacieries [installation et performance]
(LA)HORDE – Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel
Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel, Céline Signoret, réalisation vidéo
Mathieu Douay aka Magii’x, Bartlomej Paruszewski aka Bartox, Quentin Gars aka Snak’e, Radek Sobierajski aka Radnaro, danseurs
Caroline Villain, soprano
 

Entrée libre sur réservation via le formulaire suivant
Évènement Facebook


Vous avez entre 17 et 28 ans ? Rejoignez-nous sur le groupe Facebook Insulab !

Insulab, laboratoire musical d’Insula orchestra pour les 17-28 ans, rassemble des jeunes spectateurs de tous horizons.

Tout au long de la saison, les membres de ce collectif à géométrie variable sont à l’origine de rencontres et d’actions artistiques à La Seine Musicale, où l’orchestre est en résidence. En 2018, Insulab, qui compte déjà 250 membres,  développe de nouveaux projets hors les murs.

Pour les Petites Nuits de Sceaux, proposées par le Département des Hauts-de-Seine, le collectif  Insulab a souhaité rendre hommage à Louise-Bénédicte de Bourbon, duchesse du Maine. Pour cette soirée où se croisent musique, conte et performance chorégraphique, Insulab dresse un portrait poétique et étonnant de la duchesse et de sa cour au temps des Grandes Nuits.

Jeunes talents émergents ou confirmés, les artistes invités par le collectif Insulab revisitent leur pratique avec un regard neuf et expérimentent de nouvelles manières d’investir le lieu culturel.

La Cour des Contes, animée par des conteurs passionnés, propose une rencontre poétique et inédite, imaginée et interprétée avec des musiciens d’Insulab, Valentin Koprowski et Anna Thiriot. Un voyage fait d’histoires et de chansons à travers l’Europe, qui se poursuit en deuxième partie de soirée avec le collectif (LA)HORDE.
Leurs danseurs, repérés sur Internet et de toutes nationalités, revisitent le jumpstyle dans la performance Novacieries, mêlant vidéo et performers live. Les protagonistes exécutent et répètent des gestes de HardJump et de Hakken, danses héritées de la scène techno des années 90, au rythme de l’hymne Hardcore « Hardcore to the Bone » proclamé par la chanteuse lyrique.

Qu’elles soient le vœu pieu d’un réenchantement du monde par l’art ou  mettent en scène des danses ranimées sur Internet, ces nouvelles écritures témoignent d’une énergie furieuse de créer, de se rencontrer au-delà des pratiques et d’interpréter ensemble le réel, avec les outils de leur génération.

Vous aimerez aussi